JeHaN

JeHaN

"Ne pas être dans la pente. Ne pas être au bon endroit. Ne pas pouvoir se retenir. Dans ces conditions, ne pas faire carrière. Ne pas triompher, ne pas faire école, ne pas rassembler. Bien des exemples. Un seul, ici : JeHaN"

Voix immense. Voix de vieil homme revenu, de cavalier fourbu, de jeune soldat hirsute, voix qui roule toutes les Garonne du monde, voix qui sait tout dire du soleil, du ciel, de la brique et du cœur. Voix qui chante droit, sans jamais faire détour par les manières, les périphrases, les usages. Voix grave, sonore, faîtée d’un gros accent étonné qui met la rocaille dans chaque phrase avec un naturel des torrents distraits.

JeHaN Cayrecastel – Mais on l’appelle JeHaN – est un homme qui chante des félicités radieuses, le jour qui tombe trop tôt, des amours un peu amères, des sourires mouillés de joie. Des textes vertigineux de Bernard Dimey, d’Allain Leprest, de Loïc Lantoine, de Boby Lapointe. Tout un art d’humanité et de chaleur, tout un art qui peut rendre la vie meilleure – pour autant qu’on l’écoute.

Naufragés – Bertrand Dicale

1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement